beautedemode

Alimentation végétale : comment éviter les carences ?

Il est difficile d’adopter un régime végétarien. Cependant, il est possible d’avoir un corps sain sans carence en consommant les bons aliments. Pour éviter les manques en protéines animales ou en certains nutriments issus des poissons, voici quelques conseils pour vous aider.

Compenser l’absence des protéines animales

Ne pas manger de viande ni de poisson peut avoir des effets négatifs sur le corps humain. Cependant, il est bel et bien possible de faire contrepoids à ces carences et régime végétalien par des protéines végétales. Maintenant, privilégiez le riz et le haricot, les pâtes et des pois ou des lentilles avec du boulgour… En plus, vous n’êtes pas obligé de consommer des céréales chaque jour. Une personne pesant 50 kg a besoin environ de 40 g de protéines quotidiennement. Du coup, préférez les légumineuses que ce soit en conserve ou sous forme de palets. Certaines noix et graines se présentent aussi en forme de galettes auprès des boutiques bios. Alors, gardez un apport en protéines grâce aux produits à base de soja, aux céréales ainsi qu’aux œufs.

Équilibrer son alimentation

Dans un régime végétalien, il faut remplacer certains aliments pour éviter les carences en sels minéraux. Pour consommer des aliments riches en fer, préférez les épinards, le chou kale, le quinoa, le germe de blé ou les flocons d’avoine. Puis, ne négligez pas les vitamines dont le corps a besoin. Mangez des agrumes, des brocolis et des fruits rouges pour avoir toujours plus de vitamine C. Quant à l’oméga 3, substituez les huiles dans les poissons gras par de graine de lin, d’huile de noix ou de colza. Votre corps vous en remerciera. D’ailleurs, il est aussi fort possible de manquer en zinc quand on suit ce régime particulier. En substitut de la viande, des poissons ou des fruits de mer, consommez plus de légumes secs et de fruits secs. En plus de vous supplémenter en vitamine b12, remplacez également les produits laitiers par le calcium issu des légumes verts.

Suivre un régime végétarien de manière réfléchie

Certes, il n’est pas facile de se convertir en végétarien, mais il est plus compliqué de le faire d’un coup de tête. Plusieurs personnes veulent suivre ce régime alimentaire spécifique, mais elles ne commencent pas de bon pied. En fait, avant de décider de renoncer à son steak de viande, informez-vous auprès d’un médecin. Un nutritionniste ou un diététicien vous fera la lumière sur les conséquences positives et négatives de cette décision. Alors, soyez sûr de vous avant de chambouler votre alimentation. Effectivement, seul un professionnel dans le domaine pourra vous guider dans la compensation de l’absence de protéines animales. Il fera en sorte que vous réussissiez votre transition sans subir une carence importante. Généralement, il ne conseille pas souvent la prise de compléments alimentaires.

Quitter la version mobile